Migration et santé mentale – quel rôle pour les médecins de famille?

Author(s) : Heinrich Kläui

Source : https://doi.org/10.4414/phc-f.2018.01848

Abstract:

« Les médecins de famille sont des personnes de confiance essentielles pour les gens qui arrivent en Suisse après avoir fui la guerre et la torture. Cette confiance doit s’instaurer avec le temps; pour ce faire, le cabinet médical est un lieu important.

La collaboration avec les collègues psychothérapeutes est salutaire pour les patients lourdement traumatisés – et l’échange collégial permet d’alléger notre travail de médecin avec les personnes traumatisées. »

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s