Frontières et mobilité au quotidien: modes de vie dans l’agglomération trinationale de Bâle

Author(s) : Yann Dubois

Source : https://infoscience.epfl.ch/record/264734/files/Frontieres_et_mobilite_au_quotidien_YD.pdf

Abstract:

« Le vote sur le «Brexit» en juin 2016 au Royaume-Uni et le vote du 9 février 2014 en Suisse au sujet de «l’immigration de masse» ont porté deux coups à l’idée d’une Europe où la mobilité à travers les frontières serait libre d’obstacles. Outre-Manche, la question de l’immigration a constitué l’un des principaux arguments utilisés par les partisans de la sortie de l’Union européenne. En Suisse, cette votation portait exclusivement sur la régulation et la réduction des flux de personnes franchissant la frontière: les immigrants européens et extra-européens,mais aussi les travailleurs frontaliers1 en étaient la cible. Ces votes s’inscrivent dans un contexte plus large de crise du modèle économique mondialisé, avec le développement dans plusieurs pays européens de mouvements nationalistes, anti-européens et anti-immigration. Au-delà des craintes suscitées par la migration intra-européenne, le contexte actuel est marqué par la crise des migrants. Dans plusieurs pays européens, des barrières physiques sont construites aux frontières pour en empêcher le franchissement. D’une manière générale, ces évolutions mettent à mal l’idéal européen et ont placé les questions de mobilité internationales et transfrontalières au cœur des enjeux politiques.« 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s