The transnational education to employment transition: Peruvian women and men professional and family trajectories in Switzerland

Author(s) : Romina Seminario

Source : https://doi.org/10.3917/jim.006.0191

Abstract:

« Drawing on a life-course perspective, this paper focuses on the analysis of the transnational education to employment transitions that particularly shows the interdependence of professional and family trajectories in a migration context. I focus on Peruvian migration to study in a Swiss Higher Education institution and subsequent job-hunting in the Swiss labour market; and link them with transnational family configurations. I present two types of life-courses found among highly skilled Peruvian men and women: the concordance or discordance between education credentials and current employment conditions. Although many studies have emphasised the problems of validating foreign degrees as the greatest barrier for highly skilled foreigners, I argue that having a Swiss degree does not automatically guarantee adequate employment for Peruvian men and women in Switzerland. The findings clearly stress the ambivalent role of Swiss degrees for migrants, as well as, the heterogeneous impact of partnership and parenthood. These processes can be explained by different opportunities and limitations based on fields of qualification and dynamic gender normativity in couple’s negotiations and employer-employee relations. »

Keywords: student migration, life course, gender, Peru, Switzerland

« S’appuyant sur une perspective de parcours de vie, cet article se concentre sur l’analyse des transitions entre une éducation transnationale et le monde du travail, qui montre en particulier l’interdépendance des trajectoires professionnelle et familiale dans un contexte migratoire. Je me concentre sur la migration péruvienne pour étudier dans un établissement d’enseignement supérieur suisse puis pour la recherche d’un emploi sur le marché du travail suisse; et je les lie avec des configurations familiales transnationales. Je présente deux types de parcours de vie trouvés parmi les hommes et les femmes péruviens hautement qualifiés: la concordance ou la discordance entre les diplômes d’études et les conditions d’emploi actuelles. Bien que de nombreuses études aient mis l’accent sur les problèmes de validation des diplômes étrangers en tant que principal obstacle pour les étrangers hautement qualifiés, je démontre qu’être diplômé en Suisse ne garantit pas automatiquement un emploi convenable aux hommes et aux femmes péruviens en Suisse. Les résultats soulignent clairement le rôle ambivalent des diplômes suisses pour les migrants, ainsi que l’impact hétérogène de la vie en couple et de la parentalité. Ces processus peuvent s’expliquer par différentes opportunités et limitations basées sur les domaines de qualification et une normativité dynamique entre les sexes dans les négociations de couple et les relations employeur-employé. »

Mots-clés: étudiant immigrant, cursus, genre, Pérou, Suisse

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s