Sous le populisme, la pluralité: anti-élitisme et rapports au leader chez les militants de l’Union Démocratique du Centre en Suisse

Author(s) : Philippe Gottraux, Cécile Péchu

Source : https://serval.unil.ch/notice/serval:BIB_49DFC1E9B184

Abstract:

« La littérature tend à caractériser le populisme par deux dimensions : l’appel au peuple contre les élites et un type particulier de rapport au leader. A partir d’entretiens approfondis avec des militants de l’Union Démocratique du Centre (UDC) menés dans le cadre d’une étude sur la pluralité des logiques d’engagement dans ce parti, ce texte traite du rôle de ces deux dimensions dans l’attachement au parti. Nous constatons d’une part que ces dimensions ne sont pas systématiquement présentes chez les militants rencontrés ; l’attachement au parti peut même s’opèrer en dépit du discours « populiste » du parti. Nous montrons d’autre part que les formes que prennent ces dimensions diffèrent en fonction des propriétés sociales et des parcours de vie des activistes. En définitive, la notion de populisme, lorsqu’elle entend rendre compte de la « demande » d’attachement à ce type de parti venant des militants et/ou des électeurs, provoque plus de confusion que de clarté. Elle ne désigne implicitement qu’un nombre limité de registres dans l’attachement à un parti tel l’UDC: un rapport émotionnel au leader, et un sentiment anti-élites découlant d’un manque de sophistication politique. »

Mots-clé: Populisme, militantisme, Suisse, anti-élitisme, leadership

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s